FANDOM


Le Fumeur, de son vrai nom Carl Gerhard Busch (et ayant pour alias C. G. B. Spender), était un membre très influent du Syndicat, consortium mis en place par le gouvernement américain afin de s'informer et intervenir dans le cas possible d'une colonisation extraterrestre. Le Fumeur avait accès aux documents du FBI et du Pentagone et orchestrait plusieurs des actions du Syndicat pour s'assurer que son travail et ses pratiques hautement répréhensibles n'étaient pas exposés au grand jour. Spender a poursuivi son travail dans l'ombre après la dissolution du Syndicat en 1999.

C. G. B. Spender est l'ex-mari de Cassandra Spender, le père de Jeffrey Spender et le père biologique de Fox Mulder.

Acteurs : Craig Warkentin, Chris Owens et William B. Davis

CarrièreModifier

Années 1950Modifier

Les premières actions connues de C. G. B. Spender remontent au 19 août 1953 où accompagné de deux autres membres du Département d'État dont William Mulder, il se rend à l'hôpital naval de Pearl Harbor à Hawaii afin d'entendre le témoignage d'une victime de l'huile noire sur le point de mourir.

Fumeur Jeune C. G. B. Spender l'Épave 2e partie

Le Fumeur à Pearl Harbor en 1953

Suite à l'affaire de Roswell en 1947, le gouvernement américain décide d'instaurer un consortium constitué de membres du Département d'État pour composer avec la situation. Le Fumeur et ses collègues en sont les membres fondateurs, et ce consortium baptisé "Syndicat" devient de plus en plus indépendant du gouvernement qui l'a mis en place.

Années 1970Modifier

En 1973, le Syndicat fait alliance avec un groupe de colons extraterrestres, promettant de préparer le terrain pour leur projet s'ils acceptent de leur accorder davantage de temps. La colonisation consistant en une guerre biologique où les êtres humains seront infectés par le virus de l'huile noire, le Syndicat a l'intention secrète de créer un vaccin pour se protéger au temps venu. Le plan des colons inclut la création d'une race hybride entre l'extraterrestre et l'humain. Ces individus naturellement immunisés contre le virus leur serviront d'esclaves. Pour ce faire, un foetus extraterrestre est remis au Syndicat chargé de débuter les expériences et d'utiliser les premiers spécimens comme main-d'oeuvre. Selon le contrat, les hommes du Syndicat et les membres de leurs familles peuvent aussi utiliser l'ADN fourni et se rendre hybrides par thérapie génique pour se protéger. Comme emprunt garanti, chaque membre du Syndicat doit fournir aux colons un membre de sa famille, et le Fumeur leur confie sa femme Cassandra Spender.

En 1974, Cassandra Spender est rendue au Syndicat qui à son tour l'utilise comme cobaye pour ses expériences d’hybridation. La femme garde des séquelles physiques importantes de cet épisode et se déplace désormais en fauteuil roulant.

Main empreinte Samantha Mulder

Une empreinte de main de la jeune Samantha Mulder séquestrée à la base aérienne April en Californie.

Cette même année, la fille de William Mulder, Samantha, est rendue et amenée par le Fumeur à la base aérienne April en Californie où son fils Jeffrey Spender se trouve également. Il y séquestre la fillette et l’utilise comme cobaye jusqu’à son évasion en octobre 1979. Le Fumeur la poursuit jusqu’à l’hôpital où deux policiers l’ont amenée, mais ne parvient jamais à la retrouver car elle disparaît de sa chambre.

Années 1990Modifier

En mars 1992, C. G. B. Spender est présent à la rencontre durant laquelle le Chef de section Scott Blevins du FBI assigne l’agent Dana Scully aux affaires non-classées avec l’agent Fox Mulder. Au bout de leur première enquête, lors de l’interrogation sous hypnose de Billy Miles par le Docteur Heitz Werber, le Fumeur assiste sans un mot aux discussions et emporte le petit appareil métallique retrouvé dans la cavité nasale de Ray Soames pour le classer parmi d’autres dans un vaste local d’archives du Pentagone.

Lors d’une enquête des affaires non-classées de 1994 durant laquelle le meurtrier John Barnett a été le sujet d’une expérience qui le fait rajeunir, le Fumeur tente en vain d’obtenir de l’information sur la procédure avant que Barnett ne meure d’une blessure par balle à l’hôpital.

Homme manucuré Conrad Strughold C. G. B. Spender Syndicat

C. G. B. Spender (à droite) accompagné de ses associés du Syndicat, L'Homme Manucuré et Conrad Strughold.

Lorsque Walter Skinner prend en charge la section des affaires non-classées, le Fumeur se met à squatter le bureau du Sous-Directeur afin d’entendre ce qui se dit sur ces enquêtes touchant souvent le travail du Syndicat. Il est témoin des réprimandes du Sous-Directeur à l’endroit des agents Mulder et Scully au sujet de leurs méthodes peu conventionnelles et en particulier dans le cas d’Eugène Victor Tooms; Skinner qui demeure sceptique dans cette affaire demande l’avis du Fumeur qui croit que la conclusion des agents est juste.

Cette même année, en mai, le Fumeur range un foetus extraterrestre conservé dans un bocal de formol parmi les articles du local d’archives du Pentagone. Ce fœtus a été découvert par l’agent Scully quelques jours plus tôt grâce aux informations fournies par Gorge Profonde qui a trouvé la mort à l’issue de cette enquête.

En juillet, Spender et Skinner tentent de retrouver l’agent Mulder qui s’est absenté pour un voyage secret à Arecibo, dans l’état de Puerto Rico. À son retour, le Fumeur voudrait que Skinner suspende Mulder, le censure, le transfère et le mette en probation, mais en apprenant que le téléphone de son agent a été mis sur écoute, le Sous-Directeur commence à avoir des soupçons et fait sortir le Fumeur de son bureau.

Peu après, le Fumeur fait entrer l’un de ses hommes, Alex Krycek, comme agent au FBI. Krycek est assigné comme partenaire à l’agent Mulder afin de l’espionner et nuire à son travail.

Lors de l’enlèvement de l’agent Scully par Duane Barry, une rencontre importante se tient au FBI sous l’œil inquisiteur du Fumeur; l’homme s’entretient par la suite avec Krycek qui lui révèle que Mulder a découvert la destination de Barry à Skyland. Au retour de l’agent, Spender s’enquiert auprès de Krycek des derniers événements; Krycek veut savoir pourquoi Mulder ne se fait pas tout simplement éliminer, ce à quoi le Fumeur répond que l’éliminer transformerait sa quête en croisade. Suite au décès de Barry, une nouvelle réunion se tient et le Fumeur est présent.

Fumeur Homme cigarette C G B Spender
Lorsque l’agent Scully se retrouve inconsciente dans un hôpital de Washington en novembre 1994, le Fumeur tente de forcer Skinner à mettre fin aux activités de l’agent Mulder qui cherche à comprendre et dénoncer ce qui s’est produit. Skinner n’est pas impressionné et indique un écriteau non-fumeur sur son bureau lorsque Spender veut allumer une cigarette. Le Fumeur allume quand même pour ne prendre qu’une seule bouffée et écraser sa cigarette afin de produire le plus de fumée possible. Entre-temps, Mulder réussit à obtenir l’adresse du Fumeur et se rend chez l’homme pour le menacer à bout portant. Spender réussit à manipuler l’agent et le dissuader de tirer.

En mars 1995, les agents Mulder et Scully enquêtent sur un cas de contagion dans une prison de Virginie. Lorsque Mulder présente son rapport au Sous-Directeur Skinner, le Fumeur est présent et interroge Mulder, ce qui laisse entendre que le Syndicat est impliqué dans l’affaire.

En avril 1995, le Fumeur met sur pied une équipe d’agents afin de retracer le pirate informatique Kenneth Soona parvenu à télécharger les documents codés du Majestic 12. Incapable de retrouver les documents, Spender ment au Syndicat en déclarant qu’il les a localisés pour ensuite découvrir que l’agent Mulder les a en sa possession. Soona, qui les lui avait confiés, est assassiné. Le Fumeur rend visite à William Mulder qui décide de révéler ce qu'il connaît du projet à son fils; Spender le fait assassiner par Alex Krycek. Le Fumeur apprend que Mulder dont on avait contaminé l’eau, a fui Washington et se trouve à la réserve navaho de Two Grey Hills au Nouveau-Mexique; il envoie ses agents fouiller les lieux et reprendre les documents. Mulder, qui découvre un wagon de marchandise rempli de squelettes d’hybrides asphyxiés dans une carrière de la réserve, la "marchandise" dont lui parlait son feu père, s’échappe de justesse avant que les agents du Fumeur ne fassent exploser le wagon. Le croyant mort, le Fumeur annonce au Syndicat que l’agent du FBI n’est plus, mais plusieurs indices font douter ses associés de ses dires. Afin d’obtenir une garantie de protection pour les agents Mulder et Scully dont la vie est menacée et leur redonner leur position au FBI, le Sous-Directeur Skinner appelle Spender et lui annonce que le Navaho Albert Hosteen à qui Scully avait demandé de traduire les documents en a mémorisé le contenu entier et l’a transmis à vingt autres selon une tradition navaho. Le Fumeur n’a pas le choix d’abdiquer et accepte le marché.

En octobre 1995, le Fumeur obtient les dossiers du Docteur Shiro Zama de l’Unité 731 suite à son assassinat par la main du Roux. Cette information aide le Syndicat à poursuivre ses expériences d’hybridation.

Alex Krycek Vaisseau L'Épave 2e partie

Un OVNI entreposé au Silo 1013 par C. G. B. Spender.

En novembre, en récupérant les restes d’un OVNI écrasé, Spender fait face à de nouvelles victimes du virus de l’huile noire. Quand il en parle à ses associés, les hommes ne sont pas enchantés du fait que Skinner soit impliqué, ce qui menace la confidentialité de leurs opérations. Le Fumeur fait entreposer l’OVNI dans un ancien silo nucléaire du Dakota du Nord où il enferme également Alex Krycek, porteur du virus, afin que l’huile noire puisse retourner au vaisseau. Il fait arrêter les agents Mulder et Scully qui ont découvert ce site d’entreposage avant qu’il n’en voient et apprennent davantage sur ses manigances.

En mars 1996, alors que Skinner vit un divorce, Spender tente de discréditer le Sous-Directeur qui soutient le projet des dossiers X en le faisant accuser d’avoir assassiné une prostituée. Skinner est disculpé.

En avril, le Fumeur est à l’origine d’une expérience impliquant des messages subliminaux transmis par signaux de télévision modifiés. Le projet fait plusieurs victimes assassinées par la main de téléspectateurs influencés par ces signaux. Les agents Mulder et Scully sont appelés à enquêter et découvrent le pot aux roses. Le projet prend fin.

À l’été 1996, un clone hybride nommé Jeremiah Smith, membre d’une résistance à la colonisation, s’oppose ouvertement au Syndicat en secourant les victimes d’une fusillade, manifestant son don de guérison à la population. Le Fumeur le fait arrêter et l’enferme dans une cellule hautement sécurisée en attendant l’intervention d’un mercenaire extraterrestre pour l’éliminer. Durant leurs conversations, le Fumeur reproche à Smith de donner de l’espoir à la population, lui rappelant sa position d’esclave; Smith évoque tous ceux qui ont trouvé et trouveront la mort par son intervention. Il lui révèle aussi qu’il souffre d’un cancer du poumon. Le Fumeur le laisse partir en échange de sa guérison. Dans cette même foulée, Spender rend visite à Teena Mulder à Quonochotaug. La femme subit un accident cardio-vasculaire suite à cette rencontre. Leur confrontation est photographiée par l’informateur X éventuellement identifié puis assassiné par le Syndicat.

En novembre, le Fumeur prend contact avec le Sous-Directeur Skinner en apprenant que Mulder et Scully ont intercepté une valise diplomatique contenant un fragment de météorite présentant des traces d’huile noire. Le Syndicat lui confie la mission de récupérer cette valise. Un scientifique de la NASA analyse le contenu du fragment et se voit infecté par le virus malgré son équipement de protection. Mulder découvre que le fragment provenait de Tunguska, en Russie et s’y rend avec l’aide de sa nouvelle informatrice de l’ONU, Marita Covarrubias. Le Fumeur informe le Syndicat que Mulder a été aperçu sur un avion en Russie. Peu après, le médecin de l’Homme manucuré est assassinée et l’homme demande au Fumeur de découvrir le responsable; Spender apprend que l’assassin est russe et qu’il a pris part à l’élaboration d’un vaccin contre le virus de l’huile noire. Dans le cadre de cette enquête, le Fumeur parvient à annuler une audience au Congrès mise en branle par les agents Mulder et Scully.

En février 1997, lorsqu'il apprend que sa partenaire Scully est atteinte d'un cancer causé par son enlèvement, l'agent Mulder demande à son supérieur de lui obtenir un rendez-vous avec le Fumeur. Skinner le dissuade de passer par un tel chemin, mais rencontre lui-même Spender en secret pour négocier.

En avril, le Fumeur ordonne l’assassinat du détective Ray Thomas chargé d’enquêter sur la mort suspecte d’une employée de la poste piquée par des abeilles porteuses de la variole. Les abeilles en provenance de la plantation du Syndicat au Canada s’étant échappées de leur boîte de transport, Spender rapporte au Syndicat qu’il s’est chargé d’exterminer les insectes. Il fait éliminer les preuves par le Sous-Directeur Skinner en échange d’un remède au cancer de l’agent Scully. Ce pacte est rompu lorsque Skinner s’oppose au Fumeur en découvrant la vérité sur le projet, ses victimes et après plusieurs problèmes survenus en lien avec sa contribution.

Fumeur atteint Voie de la vérité
En octobre, le Fumeur apprend que l’agent Mulder se serait suicidé chez lui. Le Syndicat croit Mulder mort, mais Spender soupçonne une manigance. Il est également furieux en apprenant que le consortium avait engagé un employé du Département de la Défense pour surveiller l’agent sans le consulter. Il finit par découvrir que Mulder est effectivement en vie et que le mort est plutôt son espion tué en légitime défense; Mulder utilise la carte du mort pour accéder aux locaux du Département de la Défense et le Fumeur l’aide à en sortir sans problème lorsque la carte est désactivée. Spender croit pouvoir se servir de cette situation délicate pour convaincre Mulder de changer de camp. Pour ce faire, il déclare que la puce électronique que Mulder a ramenée avec lui lors de sa visite clandestine est un remède au cancer de sa partenaire Scully; il arrange également un rendez-vous avec un clone de sa sœur Samantha en prétendant qu’il s’agit de la véritable femme et propose à Mulder un poste au sein du Syndicat. Mulder refuse. Irrité par ces initiatives de la part de Spender, le Premier Doyen charge son tireur d’élite Willy d’assassiner le Fumeur. On ne retrouve jamais le corps de l’homme, mais on assume qu’il est décédé par la quantité de sang répandue sur le plancher de son appartement.

Le Fumeur est cependant toujours vivant et s’enfuit au Canada où il se tapit dans un chalet de North Hatley au Québec pendant plusieurs mois durant lesquels il tente sans succès de contacter son fils Jeffrey Spender.

Vie personnelleModifier

À l'insu de son associé William Mulder, C. G. B. Spender entretient une relation extra-conjugale avec Teena Mulder. L'agent Fox Mulder, né le 13 octobre 1961, est un fruit de cette relation.

Le Fumeur, symbole du DiableModifier

Épisode L'Homme à la Cigarette Arme Fenêtre Le Fumeur CGB Spender
Par ses attributs, ses actions et ses propos, C. G. B. Spender est un personnage évoquant souvent le Satan biblique défini comme celui qui «a été meurtrier dès le commencement,» «menteur et le père du mensonge» ainsi que comme un voleur «qui ne vient que pour dérober, égorger et détruire.» Walter Skinner le mentionne de façon claire lors de sa tentative d’obtenir son aide alors que l’agent Scully souffre d’un cancer contracté lors de son enlèvement orchestré par le Syndicat. Le Fumeur reproche au Sous-Directeur de reléguer l’agent Mulder au fond d’un couloir du sous-sol. «Ça lui évite de prendre l’ascenseur pour aller travailler,» répond Skinner, suggérant que le Fumeur émerge des profondeurs infernales pour mettre ses manigances en œuvre jour après jour. «Vous pensez que je suis le Diable, Skinner?» réplique Spender. Skinner le décrit encore comme «le spécialiste en contre-vérité.» Le pacte conclu dans ce contexte entraîne le Sous-Directeur dans de graves problèmes, mène au meurtre d’un détective et aucune aide n’est obtenue au bout de la ligne.

Les informations fournies par Spender mettent régulièrement les agents du FBI dans le pétrin et ses dons sont généralement empoisonnés ou offerts dans une optique égoïste. Il en est notamment ainsi lorsqu’il offre à Mulder un remède au cancer de Scully sous la forme d’une puce électronique ainsi qu’une rencontre avec sa sœur Samantha pour ensuite lui proposer un poste au sein du Syndicat qui le débarrasserait de tous ses problèmes. Mulder refuse ce poste. «Après tout ce que je vous ai donné?» demande l’homme. «Que m’avez-vous donné?» rétorque Mulder. «Un remède pour Scully. Est-elle guérie? Vous m’avez montré ma sœur pour aussitôt me la reprendre, vous appelez ça donner?» Il lui rappelle aussi qu’il est responsable des assassinats de son père et de Melissa Scully. Il est révélé plus tard que la femme qui s’était présentée comme Samantha était l’un des nombreux clones hybrides du projet. Les vertus thérapeutiques de la puce sous-cutanée ne sont jamais prouvées, même après la rémission de Scully lorsque le Fumeur l’invite à mieux connaître ses fonctions dans le cadre d’un voyage secret qui s’avère aussi un piège qui coûte la vie à un médecin impliqué et met la vie de Scully en péril. Le disque d’information que ramène Scully est vide et on voit le Fumeur détruire l’original en le jetant au fond d’un lac. Si les vertus thérapeutiques de la puce ne sont jamais prouvées, sa fonction d’émetteur permettant de repérer et surveiller les victimes d’enlèvement du projet est démontrée à répétition. Le rôle du Fumeur au sein du Syndicat étant de cacher leurs actions répréhensibles et éliminer les preuves souligne son caractère fourbe en soi.

ApparitionsModifier