FANDOM


La Voie de la vérité est le deuxième épisode de la cinquième saison de la série Aux Frontières du Réel et fait partie des épisodes de la mythologie.

Titre original: Redux II

Première télédiffusion: 9 novembre 1997

Scénariste: Chris Carter

Réalisateur: Kim Manners

SynopsisModifier

HÔPITAL TRINITÉ
SERVICE DES URGENCES
WASHINGTON D.C.
5:13

Apprenant le malaise de sa partenaire Dana Scully, l’agent Fox Mulder arrive à l’hôpital Trinité aux petites heures du matin. Un médecin l’informe qu’elle se trouve aux soins intensifs. Mulder y rencontre le Sous-Directeur Walter Skinner qui lui explique qu’elle a subi un choc hypovolémique et qu’elle agonise. Mulder l’aperçoit inconsciente par la fenêtre de sa chambre et sa mort imminente se présente à lui dans toute sa réalité.

QUARTIERS GÉNÉRAUX DU FBI
9:15

Mulder est appelé au bureau du Chef de section Scott Blevins où Skinner et un agent senior l’attendent également. Blevins désire être éclairé sur les circonstances entourant le mensonge de sa mort. Qui protège qui? Il rappelle que Mulder pourrait être accusé du meurtre de l’homme trouvé dans son appartement. Mulder ne répond pas, mais Blevins déclare que son silence fera très mauvaise impression sur son dossier. Skinner le suit alors qu’il quitte le bureau. Mulder se méfie et le croit de mauvaise foi, mais Skinner lui révèle qu’il a retenu les preuves qui pesaient contre lui et Scully aussi longtemps qu’il a pu. Il désire aider ses agents, mais ne comprend pas pourquoi Scully a menti à la Commission. «Sa maladie lui a été inoculée,» répond Mulder, furieux, poursuivant avec l’histoire de la taupe au FBI. «N’oubliez pas qui sont vos amis,» réplique Skinner.

Des gradins d’un hippodrome, le Premier Doyen suit l’audience du sous-comité du sénat sur les clones humains à l’écran d’un téléviseur portatif. Le Fumeur le rejoint, demandant s’il est au courant pour Mulder. Le Doyen est mécontent que le Fumeur l’ait laissé filer après sa découverte des secrets du Département de la Défense. Le Fumeur est d’avis que Mulder est plus utile au Syndicat vivant et que ce qu’il a vu servira à leur assurer sa loyauté. L’homme s’éloigne, préparant déjà sa machination, mais le Doyen insatisfait fait signe à son tireur d’élite Willy de se mettre en position.

HÔPITAL TRINITÉ

Scully Hôpital Trinité Voie de la vértié
Mulder rend visite à sa partenaire qui se sent mieux et a pu quitter les soins intensifs. Il n’a pas l’intention de l’accabler avec les dernières nouvelles, mais elle veut savoir ce qui advient du complot. Mulder qui a aussi été convoqué à la Commission a l’intention de tout dénoncer lors de son audition, avec l’appui de Skinner. Scully croit qu’il a tort de faire confiance au Sous-Directeur et veut être accusée du meurtre de Scott Ostelhoff à sa place afin de l’épargner et donner un certain sens à ce qu’on lui a fait subir. Mulder refuse de l’impliquer. Bill et Margaret Scully se présentent à la chambre et Mulder sort pour leur accorder leur intimité en famille. Sur le pas de la porte, Bill Scully demande à l’agent de laisser sa sœur tranquille afin qu’elle puisse mourir dans la dignité.
Willy le silencieux Escalier Voie de la vérité
Du sommet d'une tour surplombant la ville de Washington, Willy le silencieux inspecte et prépare son arme.

Toujours à l’hôpital, Mulder voit arriver le Fumeur, un sourire en coin. «Dites-moi que vous avez de fortes douleurs à la poitrine,» lui lance l’agent. Le Fumeur déclare qu’il est venu en ami et le félicite des efforts l’ayant conduit au remède de Scully. Mulder ne le trouve pas drôle, mais l’homme affirme que ce qu’il cherche est réellement dans le flacon.

Mulder se rend à nouveau chez les Loups solitaires qui vident le flacon et découvrent une minuscule puce électronique. L'eau déminéralisée servait d'agent de conservation. «C’est un remède contre le cancer, ça?» demande Melvin Frohike. Mulder explique que le cancer de Scully s’est déclaré peu après avoir fait retirer une puce semblable de sa nuque; la puce lui avait apparemment été implantée lors de son enlèvement quelques années plus tôt.

Puce électronique Voie de la vérité
Mulder retourne à l’hôpital où il présente la puce à Scully. Bill et Margaret Scully trouvent l’idée ridicule. Le médecin admet qu’il n’a jamais entendu parler d’un tel remède, mais que tous les traitements conventionnels ont déjà été tentés de toutes façons. Scully sait qu'ils veulent son bien, mais aimerait essayer la puce.

Bill Scully sort de la chambre et confronte Mulder. Il le tient personnellement responsable de la mort de sa soeur Melissa et de la mort prochaine de sa soeur Dana. Mulder réplique qu'il a lui-même perdu sa soeur et son père dans le contexte de sa quête. «Avez-vous au moins trouvé ce que vous cherchez?» demande l'homme. Mulder secoue la tête. Et à l'idée que Mulder soit à la recherche d'extraterrestres, Bill le traite de salaud pitoyable et s'en va.

QUARTIERS GÉNÉRAUX DU FBI

Chef de section Scott Blevins Commission Voie de la vérité
Michael Kritschgau se présente à la table ronde de la Commission spéciale du FBI. Le Chef de section Blevins lui pose des questions sur son contact avec les agents Mulder et Scully à qui il aurait communiqué des informations confidentielles. Kritschgau ignore qui a tué Scott Ostelhoff et quel lien existe entre sa mort et les agents, mais peut en dire long sur la conspiration du gouvernement contre le peuple américain. Ces propos rendent le Chef de section nerveux. L'employé du Département de la Défense annonce aussi que son fils est décédé le matin même en lien avec cette conspiration. Au sujet de son employeur, Kritschgau répond qu’une partie de sa rémunération provient d’une firme nommée Roush. Skinner en prend note.
Samantha Mulder Redux II
Mulder reçoit un appel du Fumeur sur son portable. L’homme a arrangé une rencontre que l’agent ne voudra pas manquer. Ce soir-là, Mulder se pointe au restaurant indiqué par le membre du Syndicat. Une voiture approche avec le Fumeur au volant et une femme que Mulder croit être sa sœur Samantha du côté passager. La femme est hésitante mais manifeste une profonde émotion. «J’avais peur de ne jamais te revoir,» dit-elle, les yeux embués. Mulder prend place à une table avec elle. Samantha parle du Fumeur comme de son père, racontant qu’il l’a prise en charge après son enlèvement et lui a démontré beaucoup de gentillesse; le fruit d’un adultère, Samantha n’avait pas connu l’identité de son vrai père qui par discrétion avait gardé sa paternité secrète. Devenue amnésique et effrayée par son passé, elle n’a pas voulu se souvenir. Mulder veut l’aider à se rappeler. Samantha ne veut pas. «Pourquoi venir ici?» lui demande-t-il. «Mon père m’a dit qu’il t’avait trouvé et que tu me cherchais désespérément.» Mulder l’avertit que ce que le Fumeur lui a raconté n’est pas fiable, qu’il le connaît depuis longtemps et qu’elle peut le confirmer auprès de leur mère. «Maman est encore en vie?» fait la femme, qui se croyait orpheline. Bouleversée par toutes ces révélations, elle déclare que c’est trop pour elle; elle a une vie et des enfants et ne veut pas retomber dans cette souffrance. Samantha se lève pour partir. Mulder la retient par la main; ils peuvent parler de tout ça quand elle sera prête. La femme lui demande de la lâcher et lui promet d’y réfléchir avant de repartir avec le Fumeur.

HÔPITAL TRINITÉ

Après lui avoir implanté la puce sous-cutanée au niveau de la nuque, le médecin de Scully décide de tenter un traitement qui stimulerait son système immunitaire. «Avez-vous déjà été témoin d’un miracle, Docteur Zuckerman?» lui demande-t-elle, alors qu’elle reçoit son injection. Le médecin répond qu’il a eu à traiter des cas désespérés où le patient s’était rétabli contre toute attente. «N’est-ce pas là un miracle?» reprend Scully. «Peut-être, mais je n’ose pas le nommer ainsi.»

Au coin d’une rue passante de Washington, Mulder rencontre à nouveau le Fumeur. Du haut de sa tour, Willy les a tous deux dans sa ligne de tir. Il observe. Mulder veut savoir ce que le Fumeur attend de lui et dans quel intérêt il lui donne ces choses qu’il recherche tant. Le Fumeur prétend lui offrir la vérité. «Je connais la vérité,» réplique l’agent. L’homme insiste qu’il n’en a vu qu’un échantillon et que ce que Kritschgau lui a raconté est un mensonge. «Quittez le FBI, venez travailler pour moi. Je vous débarrasserai de tous vos problèmes.» Mulder refuse. «Après tout ce que je vous ai donné?» «Que m’avez-vous donné?» demande Mulder. «Un remède au cancer de Scully; est-elle guérie? Vous m’amenez ma sœur pour la reprendre aussitôt?» Mulder renchérit que le Fumeur est responsable de la mort de son père, et que si Scully meurt, il le tuera. Le Fumeur déclare qu’il connaît bien ses pulsions meurtrières, lui rappelant le cas de Scott Ostelhoff. Voyant Mulder s’éloigner, Willy retire son arme.

À l’hôpital, Scully demande que l’on appelle sa mère qui la rejoint dans l’après-midi. La jeune femme est assise sur son lit, consternée. Elle annonce que son plus récent scanner n’a montré aucune amélioration. La mort la terrifie et elle regrette de ne pas avoir écouté le Père McCue lorsque sa mère avait arrangé une rencontre quelques jours plus tôt. «Je suis désolée!» sanglote-t-elle. «Je me bats, je me bats et je me bats, mais je me conduis stupidement. J’ai fait beaucoup de choses dans ma vie parce que j’avais la foi, et le jour où j’en ai le plus de besoin, je n’arrive pas à l’avoir. Pourquoi, maman, pourquoi je porte ça? (indiquant la petite croix qu’elle porte au cou) Je porte un objet dont j’ignore l’origine et le sens autour de mon cou et je me soumets à un traitement complètement insensé en me persuadant que je fais tout ce qui est en mon pouvoir, mais c’est faux!» Margaret Scully lui suggère de s’entretenir de ces choses avec un conseiller spirituel.

Suivant toujours l’audience sur le clonage à la télévision, le Premier Doyen est surpris de voir Walter Skinner apparaître à l’écran et prendre place parmi les membres du sénat. Il appelle son tireur d’élite et lui ordonne de s’occuper du problème.

Scully Père McCue Prière de la Foi La Voie de la Vérité
Ce soir-là, Mulder rend visite à Scully qui dort profondément. Il s’agenouille près de son lit et pleure amèrement.

Le lendemain matin, Blevins fait venir l’agent Mulder dans son bureau. Le Chef de section est au courant pour le meurtre de Scott Ostelhoff. Mulder réplique que cet homme l’espionnait. Blevins veut savoir qui avait donné ces ordres et tente d’incriminer Skinner, affirmant que le FBI a tout un dossier de preuves accablantes contre le Sous-Directeur. Il ne fait pas suite à la requête de Mulder qui veut voir ce dossier, mais lui recommande amicalement de nommer Skinner comme responsable lors de son audition à la Commission.

Mulder retourne à l’hôpital, résolu à ne pas nommer Skinner. Scully en conclut que Mulder sera poursuivi et réitère son offre d’être accusée à sa place. Mulder reste ferme sur sa position; il ne veut pas vivre dans le mensonge: «Plusieurs ont leur religion, la mienne est celle de la vérité.» Le Père McCue entre alors dans la chambre au grand étonnement de Mulder. Scully serre la main de son partenaire et lui assure qu’il sera dans ses prières.

QUARTIERS GÉNÉRAUX DU FBI

Mulder Comité La Voie de la Vérité
Mulder arrive en retard à son audition et Blevins, irrité, aborde aussitôt la question du mort dans son appartement. Mulder est prêt à commencer et raconte que l’agent Dana Scully, qui avait été assignée aux affaires non-classées pour l’espionner et invalider son travail, n’est pas tombée dans cette bassesse à cause de son intégrité en tant qu’agent, femme de science et être humain, mais a payé cher son intégrité; les agents ont tous deux été entraînés dans un complot visant à les détruire et il en a la preuve. «Avez-vous tiré sur Scott Ostelhoff?» s’impatiente Blevins. Mulder déclare qu’il est prêt à nommer le traître du FBI responsable de cette situation et met le blâme sur le Chef de section Blevins lui-même. L’homme blêmit d’un coup. Alors qu’il sort de la salle de réunion quelques instants plus tard avec des sueurs froides, l’agent senior l’attend avec un pistolet. Il lui tire une balle en plein cœur, essuie l’arme et la dépose dans la main de Blevins pour suggérer un suicide.

Au même instant, le Fumeur est atteint par Willy le silencieux à travers une fenêtre de son appartement. Il s’affale sur le plancher, une photo de Mulder et Samantha enfants en main.

HÔPITAL TRINITÉ
WASHINGTON D.C.
MINUIT

Fumeur atteint Voie de la vérité
Skinner arrive à l’hôpital où Mulder est assis sur un banc dans le couloir. Il lui annonce que l’homme à la cigarette est mort chez lui. Son corps n’a pas été retrouvé, mais il y avait trop de sang sur le plancher pour qu’il ait pu survivre. Il tend à Mulder la photo tachée de sang que le Fumeur avait en main. Le Sous-Directeur veut savoir comment Mulder a su pour Blevins qui travaillait secrètement pour la firme Roush depuis quatre ans. Mulder répond qu’il a eu une intuition.

Mulder apprend à Skinner que le cancer de Scully est entré en rémission. Par quel miracle? «On ne le saura jamais,» déclare Mulder. Skinner entre dans la chambre où Scully est entourée de sa famille consolée.

Mulder reste seul dans le couloir et fixe la photo, refoulant ses sanglots.

DistributionModifier

NotesModifier

La Voie de la vérité est le dernier épisode d'un récit en trois parties concluant l'arc narratif du cancer de l'agent Dana Scully. Il est précédé du Baiser de Judas et du Complot.