FANDOM


John Fitzgerald Byers est né le 22 novembre 1963 en Virginie et a été ainsi nommé à la mémoire du président américain John F. Kennedy assassiné le jour de sa naissance. Idéaliste élevé par un père employé au gouvernement, Byers a d'abord lui-même travaillé pour le gouvernement, à la Commission fédérale des communications avant de rencontrer Susanne Modeski lors d'un congrès à Baltimore en 1989. Il y a aussi fait la connaissance de ses compatriotes des Loups solitaires Richard Langly et Melvin Frohike ainsi que l'agent Fox Mulder du FBI. Cette rencontre a éveillé ses soupçons face à l'intégrité du gouvernement pour lequel il travaillait. Il a quitté son emploi et s'est joint à Langly et Frohike pour publier le journal Le Loup Solitaire afin de révéler les techniques d'espionnage et les divers complots s'opérant aux dépens de la population américaine. Byers et ses collègues du journal sont souvent venus en aide aux agents Mulder et Scully dans leurs enquêtes, étant parmi les seuls que le duo jugeait dignes de confiance. John Fitzgerald Byers est décédé en 2002 en déjouant le plan d'un bioterroriste.

Acteurs: Matthew Munn (enfant) et Bruce Harwood (adulte).

Enfance et éducationModifier

John Fitzgerald Byers Enfant

John Fitzgerald Byers enfant.

John Fitzgerald Byers a grandi à Sterling, dans l'état de Virginie. Contrairement à ses camarades de classe qui aspiraient à devenir riches et célèbres, Byers désirait faire carrière au sein du gouvernement américain afin de promouvoir la démocratie et servir ses concitoyens. Dès son jeune âge, Byers avait une apparence soignée et portait un veston et une cravate. Le contact avec la nature lors d'activités de camping en famille a suscité chez lui un intérêt pour la protection de la faune. Le travail de son père en génie astronautique lui a permis de se familiariser avec la technologie et son utilisation par le gouvernement et l'armée. Au collège, Byers a fait la connaissance de Jeff Strode, un pirate informatique qui était le frère de son colocataire. Cette rencontre a été son premier contact avec le piratage qui allait faire partie intégrante de sa carrière journalistique et qu'il allait mieux découvrir grâce à Richard Langly et Melvin Frohike.

CarrièreModifier

En 1989, John Fitzgerald Byers avait obtenu un poste comme Officier aux Affaires publiques à la Commission fédérale des communications. Il croyait fermement aux idéaux américains et accomplissait son travail avec enthousiasme. Lors du Congrès sur les produits informatiques et électroniques de Baltimore, Byers a été envoyé comme représentant au kiosque de la Commission. Il y a fait la connaissance de Susanne Modeski, une employée du Centre de recherche pour l'armement de pointe à Whitestone au Nouveau-Mexique. Modeski avait contribué à l'élaboration d'une arme biologique hallucinogène mais avait démissioné en apprenant que le gouvernement avait l'intention de la tester sur des citoyens américains. Byers, aidé des pirates informatiques Melvin Frohike et Richard Langly qui tenaient aussi un kiosque au congrès, a pu décrypter un document sur le cas, découvrir l'entrepôt où se trouvait le gaz hallucinogène, observer son effet et confirmer les dires de Modeski. Lorsque la femme est sortie bredouille des bureaux du quotidien The Guardian qui n'avait pas voulu croire son histoire, elle a demandé aux trois hommes de la faire connaître avant d'être emmenée de force par l'informateur X qui voulait la réduire au silence.

John Fitzgerald Byers Voie de la Vérité
Cette expérience a renversé l'opinion de Byers sur les intentions du gouvernement américain et l'a mené à quitter son emploi. Il a fait équipe avec Langly et Frohike pour fonder le journal Le Loup Solitaire, ainsi nommé pour ridiculiser l'idée selon laquelle le président John F. Kennedy aurait été assassiné par un loup solitaire plutôt que par l'effet d'une conspiration à grande échelle. Byers a ainsi entamé sa carrière de journaliste, passant parfois par des moyens plus ou moins légaux afin d'obtenir des informations sur les plans secrets du gouvernement. Avant l'incident de 1989, Byers n'aurait pas songé à s'engager dans quelque activité illégale, mais sa désillusion a justifié ce geste à ses yeux puisqu'il s'appliquait désormais à révéler la vérité à ses concitoyens qui ne se doutaient de rien.

Impliqué dans l'incident de Baltimore, l'agent spécial Fox Mulder du FBI s'est lié d'amitié avec Byers et ses collègues et a souvent eu recours à leurs services dans ses enquêtes. Byers a ainsi contribué au travail du FBI tout au long de sa carrière.

Au printemps 2001, Byers a reçu la nouvelle du décès de son père. En enquêtant sur cette mort suspecte, il a découvert que l'homme n'était pas mort, mais qu'on avait tenté sans succès de l'assassiner parce qu'il était au courant d'un complot au sein du gouvernement visant à faire détourner un avion, provoquer une collision avec le World Trade Centre et crier à l'attaque terroriste afin de relancer le commerce de l'armement. Présent dans cet avion avec son père, Byers a pu, avec la collaboration de Langly, Frohike et d'Yves Adèle Harlow, empêcher la tragédie.

En 2002, dans le cadre d'une enquête sur un bioterroriste, les Loups solitaires sont décédés en posant un geste héroïque afin de conserver la vie à un grand nombre de victimes potentielles et ont été enterrés au cimetière d'Arlington en Virginie.

Vie personnelleModifier

La décision de Byers de quitter son emploi au gouvernement pour devenir journaliste au Loup Solitaire n'a pas été appréciée par son père Bertram qui ne prenait pas cette publication au sérieux. Ce geste a créé un grand froid entre les hommes qui ne se parlaient plus depuis 1989.

Byers a eu le coup de foudre pour Susanne Modeski dès leur rencontre en 1989, et cette attirance semblait réciproque, mais n'a jamais mené à une relation concrète. Modeski faisait partie d'un rêve récurrent de Byers où il se voyait marié et père de deux petites filles, mais sa vie idéale dans une Amérique idéale était toujours réduite à néant, le laissant seul au milieu d'un désert.

NotesModifier

Une partie du contenu de cet article est tiré de la série Au Coeur du Complot qui révèle des informations supplémentaires pertinentes sur les Loups solitaires.

ApparitionsModifier


Ainsi que tous les épisodes de la série Au Coeur du Complot.